AEROCLUB DE BOURG-CEYZERIAT

Le département de l'Ain peut sans doute se flatter d'avoir connu, dès l909, quelques précurseurs de l'aéronautique. Mais, avant cette date, les frères Charles et Gabriel Voisin, anciens élèves du lycée Lalande à Bourg, dès 1906, avaient déjà procédé à des études et essais pratiques sur des machines de leur conception qui les désigneront comme les tout premiers pionniers des vols humains. Dans I'Ain, ce seront Antonin Proton, à Beauregard, Mignot et Harding à Ambérieu, Vidart à Divonne, Mouthicr à Ambéricu et à Bourg, Béard à Cressin-Rochefort, les frères Salvcz à Ambérieu, et quelques autres, qui useront de leur imagination pour créer et mettre au point des machines volantes extrait du livre de Marius ROCHE : AILES BRISEES 

HISTORIQUE DU CLUB

A l’heure où nous retraçons cet historique, notre club doit se souvenir que le premier meeting aérien à BOURG EN BRESSE   a eu lieu il y a 100 ANS, les 9, 10 et 11 septembre 1911. Cette manifestation avait attiré 18 000 visiteurs !

Historique-1

Historique-2

 

Historique-3



 

LE BANQUET DES AVIATEURS :

le Chef de cuisine avait de l’humour !

 

Historique-4

 

 

 

 

 

 

 

 

Louis MOUTHIER à l'origine de la présence aéronautique à Bourg

 

Le Progrès 11/04/2004

Au début du siècle dernier, en 1910, à l'époque où des hommes s'évertuent à faire décoller des machines volantes, un homme, plusieurs fois champion de l'Ain de courses à bicyclette réussi à réunir la somme d'argent nécessaire pour réaliser son rêve : acquérir un avion.

Il reçoit sa commande dans des caisses : un aéronef en pièces détachées, accompagné d'un hangar démontable et d'une notice d'emploi.

Il s'installe sur le terrain d'Ambérieu en Bugey, point de départ pour de nombreuses démonstrations de vol dans toute la région.

Ce personnage se nomme Louis Mouthier.

Il se pose à Bourg, pour la première fois, sur l'hippodrome des Vennes le 24 juillet 1911 vers six heures du matin

Dans cette ville, il organisera, avec plusieurs autres pilotes, dans l'année qui suit deux meetings attirant de nombreux spectateurs.

Suite au succès de cette nouvelle activité, le Conseil Municipal de Bourg propose le 5 novembre 1913, d'établir au communal des Vennes, sur le champ de manœuvre, une "aire d'atterrissage" pour avions civils et militaires.

C'est là que s'entraînera Louis Mouthier accompagné d'autres passionnés.

C'est le départ de la présence aéronautique à Bourg.

A cette époque, les premiers baptêmes de l'air sont réalisés sur un aéroplane construit par les bressans Charles et Gabriel Voisin.

Historique-5 Historique-6
Louis MOUTHIER Gabriel & Charles VOISIN

 

Naissance de l'aéroclub de l'Ain

Il faut attendre l'arrivée à Bourg de Emile Colombat pour qu'un projet d'association se concrétise.

Il se lie d'amitié avec un groupe de passionnés, et ensemble ils déposent les statuts de l'aéro-club de l'Ain déclarant son siège social à la mairie de Bourg en Bresse.

Fin 1930, l'aéroclub de l'Ain est né.

Le premier bureau est constitué de Jean Degrond, président ; Louis Mouthier, vice-président ; Noël Villefranche, trésorier et Emile Colombat, secrétaire.

Une vive activité stoppée par la guerre

Le premier avion, un planeur Avia XI A est acheté le 26 avril 1931. Il sera baptisé "La Poularde". De gros élastiques bien étirés catapultent l'avion pour l'aider à décoller.

Cet appareil est revendu le 23 octobre 1932 à l'aéro-club de Vienne.

En 1932 un monoplan, le Potez 36 F Alty est financé par souscription d'actions de cent francs. Suite à un accident de décollage, il est remplacé en 1933 par un nouveau modèle le Potez 36F Amei qui sera également accidenté en 1939 et tombera en désuétude pendant la deuxième guerre mondiale

En 1935 Pierre Theppe participe à la création du Club d'Aviation Junior, affilié à l'Aéro-club de l'Ain, qui s'occupe de la construction de modèles réduits.

En 1937, un deuxième club aéronautique, Le Club Aéronautique Bressan, basé sur le terrain d'Ambérieu-en-Bugey, voit le jour sous l'égide du gouvernement.

Pendant la guerre de 39/45, les activités des deux clubs cessent.

La renaissance d'après-guerre

Après la guerre le club burgien et le club bugiste fusionnent pour donner naissance officiellement le 15 mars 1946, à l'Aéro-club populaire de Bourg dont le siège est à l'hôtel du Commerce de l'avenue Pierre Sémard à Bourg.

En septembre 1949, un hélicoptère se pose pour la première fois à Bourg. Il est la propriété de la nouvelle section hélicoptère de l'aéroclub. Les premiers baptêmes "hélico" ont lieu au "Clos Tardy", emplacement actuel du Lycée Carriat.

Cette même année le classement du terrain des Vennes en terrain privé est accueilli avec enthousiasme par l'association. En 1959, la formation des élèves pilotes étant toujours interdite à Bourg, le club développe cette activité sur un terrain loué et aménagé à ses frais à La Tranclière sous le nom de "terrain Bourg-Pont d'Ain". En 1962, Charles Perrier est le premier instructeur diplômé du club. Pendant 25 ans, il formera des générations de pilotes .

Il acceptera de participer à une formation au Centre de Challes les Eaux et ensuite à Carcassonne La piste fait 540 m Jacques GRANSART est le troisième élève de Charles PERRIER En 1964, 50 m d’enrobée sont aménagés en début de la 01 sur la piste des Vennes Millet fournit une carcasse de car qui est installée sur moellons et fait office de CLUB HOUSE Les élèves ne sont pas autorisés à utiliser la piste des VENNES. Il faut donc mettre en place un circuit de rapatriement des avions entre les deux terrains. Les avions sont garés aux VENNES. Chaque brevet est « arrosé » : tous les participants boivent dans le même sabot Concernant la radio, un examen doit être subit aux PTT à BRON.

Historique-7   Un très grand merci à Jacques qui est entré au club en 1962 et qui nous a fournit documents et anecdotes.

 

Des avions ont été construits au club :

- le BB JODEL

- le D112 (qui sera détruit au cours d’un « vachage » entre BOURG et BESANCON

- le SIROCCO (JURCA) à train rentrant et hélice à pas variable (fabriqué par la quatuor PERRIER / FONTAINE / BERARD / BARBEROT)

Historique-8 Historique-9  

Le SIROCCO en construction

Historique-10

 


Le 11 novembre 1978, symboliquement, Marius Roche, président de l'aéroclub et Pierre Theppe sont les derniers a quitter l'aérodrome des Vennes.

Ce jour là, l'aéroclub de l'Ain s'installe dans un grand espace tout neuf, aménagé sur la commune de Jasseron.

L'aéroclub de l'Ain en assurera la gestion jusqu'en 1993, avant que la ville de Bourg la reprenne devant le nombre d'activités croissant de l'aérodrome "Terre des Hommes"

Un nouveau terrain en 1978

Ce nouveau terrain, appelé initialement "Bourg-Ceyzériat" est inauguré officiellement le 20 juin 1980 en présence de Bernard Chanel, maire de Jasseron et du président Marius Roche.

Historique-11

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les pistes de BOURG-CEYZERIAT

- en dur : 1135 m x 30 m

- en herbe : 735 m x 80 m

Cet historique est en cours de rédaction. Il sera complété dans les prochaines semaines